C’est titré d’un cri du coeur, une invective chaussée d’un point d’exclamation. Si j’attire votre attention sur cette phrase, c’est que ce que j’ai à vous dire, des milliers d’autres vous l’ont dit avant moi : philosophes, parents, films ou même les publicités (sig). Le problème c’est qu’à force de tout réduire à des slogans […]

¹ Lecture : 2 min. - Par Laurent CARDON, le 16 avril 2012 - 5 réponses

C’est titré d’un cri du coeur, une invective chaussée d’un point d’exclamation. Si j’attire votre attention sur cette phrase, c’est que ce que j’ai à vous dire, des milliers d’autres vous l’ont dit avant moi : philosophes, parents, films ou même les publicités (sig). Le problème c’est qu’à force de tout réduire à des slogans ou citations, on en perd le sens et a fortiori le but.

buy prescription glasses online

N’avez-vous jamais dit de votre interlocuteur qu’il était « têtu  » ou « coincé » ? Ses idées arrêtées, ses réticences vaines ou ses préjugés sans finesses ; vous en êtes vous aussi probablement pétri. On les nomme à tort « principes » pour vernir ce qui n’est souvent qu’un manque d’expérience. Doit-on vraiment graver ses opinions dans la roche avant d’avoir vécu et pensé l’alterité ? L’idée n’est pas de tout relativiser bien au contraire : les valeurs et leur respect sont bénéfiques à vous comme au bon fonctionnement d’une société. Mais à ne les considérer comme immuable parce qu’immuable-par-nature, vous deviendrez sinon malsain (l’hyper individualiste trop bien élevé aujourd’hui employé à la Défense) , d’un zèle insupportable (l’intégrisme religieux et politique au sens journalistique).

«Le plaisir est pour le corps, le bien pour l’âme. Plaisir et Bien coïncident rarement.»

organic anti aging skin care

Tolstoï

Les gens brillants sont toujours « métisses ». Je ne parle pas de génétique, mais dans la relation métronomique qu’ils ont avec leur sujet. Regardez donc la vie d’un Orwell, Tolstoi ou Céline pour voir toute la palette d’expériences et de contradictions qu’ils ont eu au cours de leur vie. Cet état d’interface permet de dépasser les opinions trop binaires et d’enraciner la sienne dans des bases vécues. A vos check-box : dépravation et équilibre, grande ville et campagne, monogamie et polyamour, malbouffe et nutrition … la liste sera longue !

Néanmoins maintenir cet état d’instabilité de manière permanente vous fait prendre le risque de finir « vieux jeune », c’est-à-dire ridicule et névrosé.

A y réfléchir, ce petit texte pourrait signer un introduction pour Batard Sensible : nous ne sommes pas là pour prôner l’idée d’une société dépravée ou trop intègre (vous verrez qu’on est parfois contradictoire) mais d’agir toujours dans la recherche d’expériences et d’effervescences. Ne bloquez pas les opportunités de vivre quelque chose parce qu’à 20 ans vous pensez que ce n’est pas bien sans savoir pourquoi (c’est-à-dire qu’on vous l’a appris comme ça).

Vous avez toute une vie pour rire de vos erreurs, mais pas deux chances de les vivre.

zp8497586rq
zp8497586rq

Mais qui est Laurent CARDON ?
Dissidence de salon et mauvais sentiments. Vous n'aimerez pas m'haïr, vous haïriez m'aimer. Retrouvez le sur Twitter ou Facebook

5 réponses au sujet. Parlons-en !


  1. seo optimization

    J’avais besoin d’écrire un bref avis de vente aux merci pour toutes les suggestions que vous êtes fantastiques mettant à http://www.batardsensible.com. Ma recherche internet a prolongé à la fin de la journée été reconnu par les détails techniques fiables et au commerce avec mes collègues. Je voudrais affirmer que nous sommes plusieurs lecteurs sont vraiment au sérieux la chance de vivre dans un endroit assez important avec plusieurs individus excellente avec des pointeurs perspicace.



  2. Britannia

    « On est jeunes, on est censés boire de trop ! On est censés avoir de mauvais comportements et s’envoyer en l’air. C’est comme ça… Ouais, bon, certains d’entre nous feront des overdoses ou deviendront barges… Mais Charles Darwin a dit « Vous ne pouvez pas faire une omelette sans casser quelques oeufs ». Et par des oeufs, je veux dire se défoncer le crâne avec un cocktail de première qualité ! » — Nathan, Misfits.



  3. hhmmmpf

    Pour apprendre il faut d’abord accepter une certaine dose d’aliénation.


  4. Raison de plus pour ne pas donner mon avis à tout va sur la sexualité gay car j’ai des chances de me tromper ou de manquer de finesse.



  5. Jimmy Letter

    Konrad as-tu déjà couché avec un homme ? :trollface:


Comments are closed.